Les albums coups de cœur de La Face B : acte IV

2019 est encore dans le rétroviseur, la rédaction de La Face B a donc décidé de partager avec vous les albums qui ont fait battre nos cœurs au cour de l’année 2019. Chaque rédacteur a donc choisi un album qui aura marqué son année. Le mois de janvier se termine, voici notre dernière partie des coups de coeur de l’année avec Balthazar, Temples, Chelsea Wolfe, Love Supreme, Malik Djoudi et Flavien Berger.

Malik Djoudi : « Aujourd’hui, je sais pourquoi je fais ça : être en communion avec les autres. »

Deux ans après Un, Malik Djoudi nous a offert le résultat de ses Tempéraments, un album tantôt lumineux, tantôt plus sombre, dont la sensibilité et la douceur nous ont, encore une fois, impacté profondément. On a rencontré Malik lors de son concert à Dijon, dont il partageait l’affiche avec Flavien Berger. L’occasion de faire le point après le Trianon, de discuter de son processus créatif et de son rapport avec la scène.

Portfolio : Malik Djoudi, à La Vapeur

On s’est laissé embarquer dans les Tempéraments de Malik Djoudi, lors de son passage à La Vapeur (Dijon). Un concert tout en contraste, entre la douceur planante de ses ballades et l’électronique énervé faisant bouger les corps, à l’image de son dernier album.

Les multiples Tempéraments de Malik Djoudi

Il y a deux ans, Malik Djoudi nous avait séduit avec son premier album Un. En douceur, en prenant son temps, la musique du poitevin avait trouvé sa place dans nos vies. Une place importante, renforcée par des rencontres live électrique, intense et toujours sur le fil de l’émotion. La justesse de l’émotion et ses multiples facettes reste le point central de Tempéraments, le superbe deuxième album de Malik Djoudi.

Une conversation avec Malik Djoudi

2019 n’a que trois mois et elle nous a déjà offert des albums qui étaient aussi attendus qu’ils sont au final réussis. Un début d’année exaltant pour les chroniqueurs musicaux que nous sommes. Tempéraments, le nouvel album de Malik Djoudi va paraître ce vendredi, fait partie de cette vague d’albums géniaux qui nous ont plus qu’emballés. On n’a donc pas résisté à l’opportunité de faire passer le poitevin au feu de nos questions. On a parlé de sa manière de composer, du poids des mots et forcément un peu d’Etienne Daho.