RAMÓ : « On fait partie d’un tout »

Nous avons retrouvé Thomas aka RAMÓ quelques jours avant la sortie de son troisième EP « Demain sera superbe ! ». Cela nous a permis d’explorer son univers fertile et bigarré, ses sources d’inspirations aux multiples ramifications et de survoler la canopée de son processus de création.

Chapelier fou – Parallèles

En cette année 2020 particulière à plus d’un titre, de nombreux artistes ont décidé de surseoir à la publication de leurs albums en attendant une période plus propice où concerts et promotions pourraient se dérouler sans appréhender l’épée de Damoclès sanitaire. D’autres ont poursuivi leur chemin et fait aboutir leurs projets en cours. Chapelier fou est sans doute un des seuls musiciens à avoir sortie cette année deux albums, Méridiens et Parallèles.

2020 – Les coups de cœur de La Face B / Acte V

2020 année étrange, 2020 année bousillée, mais 2020 année musicale malgré tout. Alors comme tout bon média musical qui se respecte, on a décidé de partager avec vous les albums qui ont fait battre nos coeurs cen 2020. Pour ce cinquième acte, Héloïse, Camille, Damien & Noé nous parlent de leur amour pour les albums de Adrianne Lenker, SuperBravo et Perez.

Petit Prince : à l’aube de ses plus beaux matins

Elliot Diener- Petit Prince

Le premier album de Petit Prince fait partie des sorties que l’on attendait le plus en cette rentrée de septembre. Nous sommes allés à la rencontre d’Elliot Diener (Petit Prince) dans son studio de musique quelques jours avant la sortie son disque Les plus beaux matins pour découvrir son univers et ses affinités en tant que musicien.

Jumo – Et le vent ? en poupe pour son premier album

Et le vent ? Le premier album de Clément Leveau aka Jumo est sorti le vendredi 5 juin chez Celabel sous licence Nowadays (Clément Bazin, Fakear, La Belle Équipe…), le label pionnier de la future-beat. Clément Leveau est venu à la musique par la batterie avant de s’orienter vers le beatmaking. Si son projet reste très teinté électro, il sait élargir son horizon musical et lui donner des tonalités plus Pop.
[…] Puis le rythme s’emballe comme le vent qui se lève. Les pensées s’interpellent ouvrant le champ des possibles. On a l’impression que tout peut changer, que tout peut évoluer.

OH MU – Contre-Culture ou Alien qui pourra

Contre-culture, c’est ne plus s’obliger à essayer de se conformer à ce qu’on pense que la société attend de nous. Comprendre que même si on se sent différent.e, d’une autre culture, on n’est pas étranger.e au le monde dans laquelle on vit mais simplement une de ses composantes.
Cinq titres, cinq temps, cinq cris, cinq révoltes composent cet EP qui ne souffre d’aucune concession.