One Trick Pony de Kiddy Smile : Danser, Penser, Vivre & Aimer

Quand on parle de musique, on se dit souvent qu’on ne pourrait pas faire plus différent que le punk et la house. Pourtant, les deux genres ont un parcours commun : une musique qui vient d’une base populaire, au message politique fort et imposant, qui s’est vu un peu édulcorée par son succès grandissant, jusqu’à se voir copié et singé par la culture globale. Si on vous parle de ça, c’est tout simplement parce que le 31 août, sont sortis en même temps le premier album de Kiddy Smile et le second du groupe Idles. Deux albums qui remettent la musique au centre du jeu politique, de manière consciente ou non. Et on a décidé de vous parler des deux albums. On commence avec One Trick Pony de Kiddy Smile.

Slaves : « Si ta musique a un impact positif sur quelqu’un, tu as tout gagné ! »

On était un peu stressé à l’idée de se retrouver face à Slaves. Surement une histoire d’image que les médias semblent vouloir leur coller. On aurait pas pu se planter plus tant les deux garçons furent charmants, souriants et drôles. On a parlé de leur nouvel album, de leur réputation pas volée de bêtes de scène, de leur humour et des changements que créent la paternité.

Acts Of Fear And Love : le renouveau de Slaves

Jusqu’à présent Slaves était un petit secret bien gardé pour les amoureux français de punk rock. Depuis 2015, le duo venu du Kent nous réjouit avec sa musique à la fois abrasive, drôle et souvent pertinente sur le monde qui nous entoure. Seulement, la donne risque clairement de changer tant Acts Of Fear And Love s’annonce comme un album charnière dans l’histoire certes jeune mais déjà bien remplie des anglais. Et si le changement, c’était maintenant ?

Head Over Heels, le retour funky de Chromeo

On dit souvent qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Cette idée pourrait facilement s’adapter aux albums du duo canadien Chromeo. Il faut dire que les deux garçons ont la fâcheuse habitude de proposer des pochettes oscillant entre le laid et l’hideux. Mais il serait injuste de s’arrêter à la jaquette sans découvrir la galette qu’elle nous cache car une nouvelle fois, avec Head Over Heels, le duo nous propose une recette qui fait mouche.

Les nouveaux essentiels de Soulwax

Il nous avait fallu attendre douze ans pour recevoir un nouvel album de Soulwax. On avait rongé notre frein, trépignant, espérant, rêvant, fantasmant le successeur de Nite Versions. Et notre patience avait été récompensée, From Deewee était apparu et avait comblé nos attentes les plus folles, les surpassant même largement. On s’était donc préparé mentalement à une nouvelle attente destructrice, ponctuée ça et là de remix parfois bons, parfois oubliables, de live endiablés et de DJ sets plus ou moins prévisibles sous le nom de 2 Many Dj’s. Mais encore une fois, on s’était bien planté. A peine un an après l’exceptionnel From Dewee débarque donc Essential, un album qui sonne comme la quintessence de la musique des frères Dewaele  : libre, spontanée, salvatrice et incroyablement réjouissante.