ADN #339 : Alexia Gredy

ADN : Acide du noyau des cellules vivantes, constituant l’essentiel des chromosomes et porteur de caractères génétiques. Avec ADN, La Face B part à la rencontre des artistes pour leur demander les chansons qui les définissent et les influencent. Aujourd’hui, c’est Alexia Gredy qui nous parle des cinq titres qui l’ont influencé en tant qu’artiste.

Crédit photo : Virgile Guinard

Ryuichi Sakamoto – Merry Christmas Mr Lawrence

J’ai découvert Ryuichi Sakamoto avec la BO du film Furyo (via David Bowie que je découvrais comme acteur) et avec un documentaire qui s’appelle Tokyo Melody qu’un ami m’avait envoyé.

Son travail me fascine, je l’aime autant pour ses musiques de films, ses albums solo que la dimension expérimentale, électronique et classique de son travail.

Jane Birkin – Quoi

Parfaite chanson sur l’amour en fuite, une de mes préférées pour l’écriture et le frisson que me provoque la voix de Jane Birkin.

Boards of Canada – Roygbiv

Il y a quelques années je me suis intéressée aux sorties du label Warp, j’ai découvert des groupes qui m’ont marqués comme Broadcast ou Boards of CanadaCette chanson m’accompagne toujours aujourd’hui, j’aime la musique atmosphérique complexe et naïve de Boards of Canada

Leonard Cohen – One of us cannot be wrong

C’est la dernière chanson de l’album Songs of Leonard Cohen qui est un de mes albums préférés, un de ceux que j’ai le plus écouté.

Sa voix, son interprétation très pure et très simple me touchent particulièrement. 

Tony Allen – Go back feat Damon Albarn 

Cette chanson est une des premières références que j’avais pour mon album tant pour le jeu de batteries de Tony Allen saccadé et plein de nuances que la voix de Damon Albarn avec laquelle j’ai grandi depuis l’adolescence (avec BlurGorillaz…)

J’aurais aussi pu choisir n’importe quelle chanson du groupe The Good the Bad and the Queen que j’écoute beaucoup.

Découvrir Alexia Gredy :