ADN #74 : Supamoon

ADN : Acide du noyau des cellules vivantes, constituant l’essentiel des chromosomes et porteur de caractères génétiques. Avec ADN, La Face B part à la rencontre des artistes pour leur demander les chansons qui les définissent et les influencent. Alors que le groupe vient de dévoiler son premier ep éponyme, Supamoon nous a confié les cinq morceaux qui constituent leur ADN musical.

Crédit : Francis Courbin

Lorde – Royals

Comment ne pas commencer par ce morceau.. à l’époque où le projet Supamoon a vu le jour, ce tube inondait les radios. Une jeune femme qui chante et manie les harmonisations vocales « à sa sauce », c’est tout à fait ce qui nous parle! Aujourd’hui, on se reconnaît d’autant plus dans cette chanson, sachant qu’à l’époque où nous avons arrangé ce morceau pour en faire notre propre cover, nous n’étions pas un projet électronique, mais totalement acoustique. 🙂

BenjiFlow – Deep End

Ce morceau représente ce vers quoi nous évoluons aujourd’hui. Musicalement, l’harmonie entre acoustique et électronique est parfaite, le « hook » est simple et accrocheur, et ce morceau nous donne clairement envie de danser jusqu’au bout de la nuit! We love BenjiFlow

Nai Palm feat. Amadou Suso – Blackstar / Pyramid Song / Breathing Underwater

C’est un titre extrait de l’album guitare/voix Needle Paw de Nai Palm, qui n’est autre que la chanteuse de Hiatus Kaiyote, un autre projet dont on est fan! Ce morceau est tout particulier car il réuni à lui seul un bon paquet d’influences musicales, comme le clin d’œil au titre Pyramid Song de Radiohead, qui est définitivement l’un des morceaux qu’emporterait Claudia, la chanteuse du groupe, sur une île déserte. Nai Palm est une artiste aux multiples facettes et sans aucun doute une influence majeure pour le groupe! 

La Chica – Addict

Une chanteuse, des harmonisations vocales, de la musique électronique, des claviers et une création musicale influencée par le mélange des cultures.. voilà un cocktail dans lequel se retrouve parfaitement notre projet! Le travail sur le traitement sonore, cette obsession à toujours vouloir aller plus loin tout en gardant une construction musicale primaire simple, un vrai travail de chimiste que nous adorons! Quel talent..

Ariel Pink – White Freckles

En voilà un bel alien! Ariel Pink est une sorte de Philippe Katherine californien, génie des mélodies entêtantes, des « hook » accrocheurs et d’un son bien Lo-Fi. Ce morceau représente à lui seul le zeste alternatif, loufoque et « anti conformiste » de notre projet, ainsi que l’énergie rock et plus directe du live. De plus, il est en mesures composées et on en est friand!

Découvrir Supamoon :