ADN #391 : Marc-Antoine Perrio

ADN : Acide du noyau des cellules vivantes, constituant l’essentiel des chromosomes et porteur de caractères génétiques. Avec ADN, La Face B part à la rencontre des artistes pour leur demander les chansons qui les définissent et les influencent. Après un premier EP, Nage(s)/Sel, paru en décembre dernier et alors qu’il se produira sur scène au Studio Club le 17/02 et à La Petite Halle le 09/03, Marc-Antoine Perrio revient nous parler de ses obsessions auditives. Attention, liste riche mais non exhaustive…

Crédits : Mauro Mongiello

Ennio Morricone – Matto, caldo, soldi, morto girotondo

Ce morceau et moi nous on est devenus inséparables. Cette suite d’accords est giratoire comme son nom l’indique, et une mélodie qui n’en finit pas, rien de fini dans ce morceau. C’est comme assister à quelque chose en permanente éclosion. Je m’en suis inspiré dans mon titre Incendie.

Mase – What You Want (Ft. Total)



Ce morceau est tout simplement génial, le beat est vivant, épuré, c’est intemporel, soul dans l’influence comme Lucy Pearl à peu près à la même période. J’ai eu ça dans les oreilles pendant mon enfance.

Willie Griffin – I Love You


Ce morceau date de 1984 ce qui est incroyable je trouve ! La voix de Willie Griffin donne l’impression que la vie reste belle quoi qu’il arrive. Quand on entend cette guitare fausse et le dénuement de l’enregistrement, il y a quelque chose d’étrangement tendre et juste qui s’en dégage. Tout simplement magique…

Laura Groves – Foolish Game



Foolish Game de Laura Grove c’est une hymne qu’on chante dans sa tête, une BO qui résonne. La mélodie et l’arrangement ont cette mélancolie irrésistible. C’est le genre de morceau qui change votre vie en film quand on l’écoute (je sais pas si ça vous arrive 🙂 …) Il y a un sens profond dans cette composition, un équilibre qui me touche beaucoup, et évidemment la réminiscence de Kate Bush en prime.

Yves Tumor – Hasdallen Lights

Yves Tumor est pour moi un des artistes les plus intéressants de ces dernières années. Il sait traverser et aussi transgresser les genres. Tout l’album est pour moi une réussite artistique, ambitieux et surprenant. Hasdallen Light est un titre particulièrement riche, et qui pourtant, à l’écoute, paraît fluide. J’adore le beat imbriqué dans ce riff de guitare, et la voix de Tumor qui pose ces paroles comme une énigme. Les violons sont une cerise sur le gâteau. 

Eye to Eye – Nice Girls



J’ai écouté ce morceau en boucle l’été dernier, c’est comme un feelgood movie. Il a une énergie particulière et originale, une sorte de disco rock gorgé de couleurs funk.

Slum Village – Keep It On 


Franchement je ne sais pas si je me serais autant passionné pour la musique si je n’avais pas découvert Slum Village quand j’avais 13 ans.Je pourrais parler de ce groupe pendant des heures, et je les écoute toujours avec la même ferveur. J’aurais pu prendre pleins d’autres morceaux de Slum Village pour cet ADN mais cette version de Keep it on est un bijou, et elle me revient souvent en tête en ce moment. C’est toujours aussi plaisant et hypnotisant la façon dont ce titre est fait, il y a peu d’éléments mais tout est construit avec tellement de justesse et d’inspiration…

Claude Violante – The stars Align


Claude Violante est une artiste que j’ai rencontré par des amis, son EP est sorti en mai 2021. J’ai été tout de suite capté par son univers et particulièrement ce titre qui sort tout droit pour moi d’un manga cyberpunk. Dance et lancinant, la touche rave/trance 90’ avec la teinte expérimentale et rnb. Je suis non seulement accro à cet EP mais aussi impressionné par son inventivité. 

Rosie Lowe & Duval Timothy – Don



J’avais découvert Duval Timothy avec son titre Slave en featuring avec Twin Shadow (à écouter absolument). Venant de la scène jazz je trouve que c’est tellement rafraîchissant d’entendre de la musique comme celle là, c’est libre et parlant.

Duval Timothy – Slave ft. Twin Shadow



Je pouvais pas m’en empêcher…

Slauson Malone – The Wake Pt. 3 & 2



Si vous aimez Duval Timothy écoutez Slauson Malone.

Lo Borges – Chuva Na Montanha



Lo borges n’est pas très connu en France mais ça reste un artiste à la carrière très respectée au Brésil et pour cause. Issu de cette génération d’artistes 70’s,  il a notamment collaboré avec Milton Nascimento, dans Clube da Esquina. Ce titre est toujours aussi inattendu que jouissif, tant dans la voix de Borges, que dans ses guitares et ses arrangements. C’est une de mes inspirations constantes.

Dean Blunt – as long as ropes unravel fake rolex will travel



Un peu comme Yves Tumor, Dean Blunt est pour moi un artiste surprenant, (j’aurai aussi pu parler de Dev Hynes dans un autre registre qui m’inspire beaucoup).  Ce morceau est comme un mantra et j’aime beaucoup son développement. Ça me relie à cette sensation d’espace et de possible. C’est aussi typiquement le genre de guitares que j’adore. Vibe…

Leon Ware – Rockin You Eternally



Rocking You Eternally c’est comme écouter le grand oncle de Lionel Richie, et le refrain est juste ouf. Californien à souhait !  

Découvrir Nage(s) / Sel de Marc-Antoine Perrio :

Retrouvez notre interview avec Marc-Antoine Perrio

Écoutez le en live le 17/02/22 à la Shaker Party et le 09/03/22 pour sa release party.