ADN #241 : Les Gordon

ADN : Acide du noyau des cellules vivantes, constituant l’essentiel des chromosomes et porteur de caractères génétiques. Avec ADN, La Face B part à la rencontre des artistes pour leur demander les chansons qui les définissent et les influencent. De retour avec son nouvel EP Dripping, sur son label Morning Crash Records, Les Gordon est de passage sur La Face B pour nous raconter les morceaux qui font son identitée musicale.

Crédit : Noémie Le Calvez

Radiohead – Everything In Its Rights Place

Radiohead est un groupe majeur dans la construction de mes projets musicaux. Tous leurs choix semblent être déterminés par de concepts forts, très identifiables.

Pour moi, j’ai pu me prendre une claque avec leurs albums moins grands public tels que Kid A et Amnesiac ( qui étaient dans la même continuité discographique et à portée plus électronique)
Ce sont une source d’inspiration continue. Il s’agit d’inscrire la musique au delà d’une appartenance seulement du divertissement pur et dur.

Four Tet – My Angel Rocks Back And Forth

J’écoute le projet de Four Tet depuis un moment, c’est une grande source d’inspiration. J’aime l’idée de pouvoir mixer beaucoup de sources, samples venus du passé et orientaux avec des rythmiques assez contemporaines.

Des fois peu d’éléments dans sa musique, un minimalisme émotionnel qui se retraduit par la force d’une mélodie, une fragilité, un sentiment d’apaisement, une envolée.

Paul Mc Cartney – Temporary Secretary

Ayant suivi un peu comme tous musicien la carrière mythique des Beatles, j’ai pris pas mal de temps pour décortiquer les albums solo de Paul Mc Cartney.

La chanson  Temporary Secretary  montre avec quel brio Paul arrive à accorder une mélodie samplée de synthétiseur complètement déconstruite, avec une structure très pop autour de cette boucle, le talent à élaborer un motif mélodique à sa façon, complexe, mais facile d’accès. J’ai toujours été fasciné par son écriture presque « baroque »,
qui fait sa touche.

Boards Of Canada  – Sixtyniner

Ma première vraie claque électronique.
Sur mon projet parallèle M I F U N E, je leur rends hommage
à travers un premier EP qui leur est dédié.
Je suis leur travail depuis tant d’année, leur son est tout à fait familier
à mon oreille. Le travail des textures de synthétiseur, l’atmosphère à part entière,une ambiante qui porte leur unique signature, je suis fasciné par chacune de leurs compositions.

Ólafur Arnalds – Doria 

C’est aussi une grande source d’inspiration.
J’ai toujours écouté les groupes en provenance d’Islande,
de Björk, en passant par Sigur Ros ou Mùm.
J’ai vraiment apprécié le mélange de classique et ambiant électronique à la découverte du projet.
Le son d’Ólafur a aussi quelque chose d’unique, basé sur un ressenti
presque méditatif, je trouve l’apaisement de mon esprit à chaque écoute passée sur ces sons.
Le piano est au centre de son travail presque religieux dans l’harmonie du piano, des cordes, des sonorités synthétique

Découvrir Dripping de Les Gordon :

Retrouver d’autres ADN’s ici

Notre avis sur Altura de Les Gordon est à retrouver ici